La forme des « Treize Postures » du style Yangjia Michuan Taiji Quan

La forme des “Treize Postures” – shisan shi – a été transmise par Maître Wang Yen-nien comme un apprentissage préalable des principes fondateurs du taiji quan, dont ils sont à la fois l’origine et l’aboutissement.
Elle permet d’accéder à l’univers des sens et à celui de l’imaginaire qui résonne par les subtiles évocations à la fois poétiques et martiales de leurs trois séquences. Derrière son apparente simplicité, cette forme didactique et synthétique est une ressource référente qui nous accompagne tout au long de notre parcours de pratiquant comme un trésor inestimable, ouvrant la porte aux dimensions intérieures de notre être, par le geste, la respiration et l’esprit.

Les carnets du taiji quan par Christian BernapelCe carnet sur les 13 postures complète l’ouvrage édité depuis 1991 :
“Taiji Quan – pratique et enseignement des Huit Portes et des Treize Postures”

A la fois synthétique, pragmatique et évocateur, par le texte et l’image, il suscite l’éveil du pratiquant au monde intérieur des sensations et des archétypes portés par la symbolique des noms des séquences et de leurs énergies respectives.
Il sensibilise le pratiquant à une perception affinée de l’espace, entre ciel et terre dans les 8 orients, révélateurs de son propre centre et propose une mise en conscience des principes fondateurs du taiji quan vers l’éveil de l’être en tant qu’émanation des “énergies du ciel et de la terre”.

Disponible auprès de l’auteur
cbernapel@orange.fr