Vous parcourez actuellement

taichi chuan – taiji quan

Alain Caudine en Chine

Coeur de pratiquant par Alain Caudine

Revenons d’abord sur le passé. En tant qu’ancien karatéka, quelle a été la plus grosse difficulté pour passer au tai chi ? J’avais entendu dire qu’il fallait être capable d’être relâché et d’abandonner tous les acquis pour repartir sur de nouvelles bases. Et j’ai tenté cette expérience pendant 3 ans. …

Marianne Plouvier à l'épée

L’épée et ses usages par Marianne Plouvier

  « En prenant naissance à la porte Qi hai où il se condense, En se rassemblant ou se libérant, le long de l’épine de la colonne vertébrale, passant par le Cœur, En allant et en venant comme l’eau coule, tantôt cachée, tantôt jaillissante, En traversant ainsi l’arme, le Souffle, pour …

Le style Wu-Hao du taichi chuan par Marvin Smalheiser

Quand Tung Ying-Chieh (ou Dong Yingjie) était adolescent et vivait dans la province de Hebei près de Pékin, il s’intéressait beaucoup aux arts martiaux et en étudia un certain nombre bien que sa compétence n’y fut pas réellement grande. Il eut un jour l’opportunité d’étudier avec Li Hsiang-Yuan, qui avait …

Tuishou - pratiquer à deux au fil des rencontres - Shanghaï 2005

Aborder les techniques à deux par plusieurs styles ? par Jean-Jacques Sagot

Un parcours de compagnon tel qu’on le pratiquait autrefois est possible dans le monde des arts martiaux, j’en témoigne. Il s’accompagne de remises en question qui pourfendent les idées reçues, les certitudes de chapelle, les approximations historiques, les parois étanches entre styles et même, au-delà, entre arts martiaux. Néanmoins, ce …

Taï Chi La méditation en mouvement – par Peter M. Wayne par Peter M. Wayne

Une approche scientifique pour un art millénaire Conciliant la sagesse ancienne avec les perspectives scientifiques de la bio-médecine qui englobe les antagonismes entre science et art, recherche moderne et sagesse traditionnelle, Peter Wayne traite des qualités intrinsèques de notre discipline dans un langage simple, plaisant et illustré, accessible à chacun. …

Taichi style yang sau chung

De la lenteur et la répétition quotidienne de la forme par François Loutrel

La lenteur apparente de la forme réside dans cette règle simple : obtenir une conscience corporelle globale lors d’un mouvement. Nous devons pratiquer à la vitesse parfaite où la conscience corporelle s’unifie dans le geste. Il en va de la répétition de la forme comme de la pratique des gammes …

Sabre du taii quan par Marianne Plouvier

Yao kui et peng kai dans le sabre martial par Marianne Plouvier

Les principes conditionnels d’un enchaînement de sabre martial Quel que soit le style ou l’école d’arts martiaux chinois, la pratique du sabre appelle une qualité d’intention particulière dans sa réalisation, de celle que l’on compare au maintien d’un « esprit féroce comme un tigre ».   Deux principes nourrissent l’intention …