Yimag n°5 – éditorial et sommaire

Editorial

Bien chers lecteurs,

La fin d’une saison de pratique peut être l’occasion de mesurer le chemin parcouru, sur le plan énergétique et martial, et pourquoi pas dans notre aspiration à progresser sur la Voie.

Si la qualité d’humain n’est jamais acquise, devenir humain dans sa relation a autrui est un passage obligé. Ainsi Dan Docherty, qui a tant contribué au développement des compétitions de tuishou en Europe, revient (entre autres !) sur la notion d’étiquette, et nous apprend que dans un premier temps, les mains qui collent étaient des mains qui grattent et qui râpent !
D’autres pistes de progression sont également évoquées dans ce numéro :
Lionel Descamps a soumis sa pratique au regard d’un jury de duan, il nous explique en quoi cette épreuve lui a permis de mesurer sa progression.
Jean-Jacques Sagot, lui, propose la notion de compagnonnage dans le perfectionnement de la pratique du tuishou, pour ouvrir des voies d’échange.
L’ouvrage d’Anne Cheng « Histoire de la pensée chinoise » comprend une présentation extensive de la notion de junzi et de ren : j’en retiens encore que « le moi ne saurait se concevoir comme une entité isolée des autres, retirée dans son intériorité, mais bien plutôt comme un point de convergence d’échanges interpersonnels ».
Enfin Hugues Deriaz nous aide à décrypter le taijitu 太極圖, représentation graphique du taiji, principe taoïste de constitution du monde.

Il me reste à vous souhaiter de belles rencontres, des stages riches, trouvailles et retrouvailles !
Bonne lecture !

  Sommaire
 

Qui pousse ?
par Dan Docherty

Aborder les techniques à deux par plusieurs styles ?
par Jean-Jacques Sagot

Junzi : l’homme, la femme de bien
par Alix Helme-Guizon

Mon expérience des passages de duan fédéraux
par Lionel Descamps

Sagesse de Confucius
par Cyrille J-D Javary

 Taï chi, méditation en mouvement
Par Peter M. Wayne

Spirale et logo de la FAEMC
Par Hugues Deriaz